Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ecolo au boulot

L'actualité de cet été 2022, cela ne vous aura pas échappé, a été fortement marquée par le changement climatique et surtout ses conséquences néfastes un peu partout sur la planète (sécheresse, canicule, feux, orages violents et aujourd'hui terribles inondations).

A l'heure où il est temps de penser à la rentrée, il est aussi possible de se demander comment faire évoluer ses habitudes pour devenir plus "écolo" au boulot.

Trajets : on essaie de se passer de la voiture? 

Si vous avez déjà essayé de mesurer votre impact sur le climat en réalisant votre "bilan carbone" sur  https://nosgestesclimat.fr/, vous devez vous souvenir que pour beaucoup le premier "bloc" est le transport.

Aujourd'hui, 70 % des trajets "domicile - travail" sont réalisés en voiture! Nous avons donc tous collectivement une sacrée marge de progrès. J'entends déjà les remarques du style "oui mais moi j'habite trop loin", "je n'ai pas de transport accessible".... Alors tout d'abord remettons un peu les choses en perspective, et posons nous les bonnes questions...

Accepter d'envisager son trajet autrement

Le plus difficile bien souvent quand on parle mode de transport, c'est d'accepter de sortir de ses habitudes. C'est aussi d'accepter de regarder les choses avec objectivité. Nous sommes très influencés par nos habitudes, notre éducation, ce que nous voyons dans les médias. Et bien souvent, on reste persuadé que la voiture reste l'idéal en terme de transport du quotidien. Il faut donc lever nos freins cognitifs!

Donc la première question à se poser est bien "suis-je prêt à envisager mon trajet différemment?".

Je viens de l'indiquer: 7 trajets sur 10 pour aller au bureau sont faits en voiture et dans plus de 95% des cas, tout seul dans sa voiture (on appelle cela l'autosolisme).

La solution qui paraît la plus "simple" pour des autosolistes serait d'opter a minima pour le covoiturage? Cela permet de ne pas trop changer ses habitudes, tout en limitant le nombre de voitures dans l'espace public et ainsi la pollution. Il existe aujourd’hui de nombreux sites qui permettent de mettre en relation des automobilistes prêts à covoiturer. Mais il peut aussi être intéressant de discuter entre collègues, car parfois on peut habiter à proximité sans le savoir.

Ensuite, la distance moyenne domicile-travail sur l'agglomération Bordelaise est de l'ordre de 20 km (sachant que ce chiffre  n'est pas forcément le reflet de la réalité, car calculé de mairie à mairie et forcément sur un trajet en voiture, cf. https://www.observatoire-des-territoires.gouv.fr/distance-moyenne-entre-le-domicile-et-le-travail-selon-la-categorie-socioprofessionnelle). Dès lors qu'il s'agit d'une moyenne, cela signifie qu'il y a "ceux en dessous" et ceux "au dessus". La question est donc de savoir dans quel groupe on se situe?

Si le trajet domicile - travail est de l'ordre de 5 km, le vélo est quasi IMBATTABLE en terme de temps de trajet (sans compter tous les avantages qu'il y a à faire de l'exercice, à prendre l'air etc.) car en milieu urbain c'est le mode de transport le plus rapide. Pour ceux qui ne se sentiraient pas assez à l'aise pour monter sur leur biclou en ville, il existe des associations qui organisent des ateliers "remise en selle" (comme par exemple Vélo Cité à Bordeaux et environs https://velo-cite.org/remise-en-selle/).

Si le trajet est de 5 à 10km, peut-être le bus est-il le moyen le plus approprié. Les compagnies de transports permettent aujourd'hui de connaître la circulation des bus en temps réels, les temps de trajets moyens. Certaines applications vous proposent même des comparatifs entre les différents modes de transport doux (marche à pied, vélo/ trottinette ou bus). Il ne faut surtout pas hésitez à les consulter.

Enfin, il faut aussi penser "train".  Alors oui, je sais, en France le train n'a pas forcément bonne presse. Il faut dire aussi que nous sommes champions pour ne compter que les trains qui arrivent en retard.

Loin de moi l'idée de persuader tout le monde. En revanche, ce que j'ai pu remarquer c'est que les personnes qui ne circulent qu'en voiture ou presque n'ont jamais le réflexe de vérifier s'il existe pour eux une alternative "train". Il est donc intéressant de vérifier régulièrement le site de la SNCF https://www.sncf-connect.com/ mais également les sites régionaux. 

L'éternelle question du temps

 

Photo de Kaboompics .com: https://www.pexels.com/fr-fr/photo/bras-femme-main-temps-5875/

Pas une conversation sur le trajet "domicile - travail" sans que soit évoquée la question du temps perdu ou du temps gagné.... et presque à chaque fois, c'est la voiture qui gagne!

Alors comme je l'ai dit plus haut "et si on acceptait d'envisager les choses un peu différemment"?:

- et si le temps passé dans le train était du temps de lecture gagné?

- et si le temps passé à marcher ou à faire du vélo était du temps de sport gagné?

- et si le temps passé dans les bouchons était du temps de vie perdu (à cause du stress généré, de la pollution dans la voiture, de l'absence d'interaction)?

Et pourquoi faut-il toujours que le temps de trajet soit le plus court possible?

Avons nous tous, tous les jours de travail,  un impératif horaire à respecter?

Personnellement, il y a quelques années j'aurais répondu oui car de jeunes enfants ne rentrent pas seuls de la crèche ou de l'école maternelle 🤣... mais une fois adolescent, c'est différent, non? Quelques minutes de trajet en plus seraient-elles vraiment inenvisageables? Voici une question à se poser...en toute objectivité 😉!

Une fois au bureau: les bonnes habitudes

Pause café, pause repas ... en mode durable

 LA BASE de tout écolo au bureau c'est d'apporter sa tasse, son mug au bureau!

Photo @Céline

Nombreux sont les endroits où il y a des cafetières (comme à la maison) ou des grandes machines à café équipées d'un détecteur à tasse. Donc plus d'excuses pour utiliser ces malheureux gobelets à usage unique. Pourquoi d'ailleurs ne pas lancer des concours de qui aura la plus belle tasse? Ou demander une ristourne quand on utilise sa tasse plutôt que le gobelet.

Ensuite -surtout en période de fortes chaleurs, mais pas que - il faut avoir de quoi boire de l'eau toujours sous la main.

Pour cela, exit les petites bouteilles plastiques qu'on a gardé depuis des mois (car on finit par boire plus de plastique que d'eau!!): on opte pour la gourde en inox.

Photo @Céline

Ses avantages: elle est légère, super jolie et surtout elle garde les liquides au frais ou au chaud. Elle peut d'ailleurs servir à s'apporter son thé ou son café pour la journée, lorsque votre bureau n'est pas équipé pour pouvoir en faire.

Il existe de nombreuses marques de gourdes en inox: Gaspajoe, Qwetch (de super design), Chillys Bottle, et j'en passe. On en trouve vraiment pour tous les goûts et les couleurs! On peut les trouver sur le net, ou mieux dans certains magasins (bio, jardinage ou déco/maison). L'idéal est d'éviter le bouchon en plastique type "gourde sport" car en général ce n'est pas durable et en plus cela donne un mauvais goût à l'eau.

Ainsi, finies les réunions où l'on voit toutes ces jolies petites bouteilles d'eau en plastique alignées, accompagnées de leur fidèle gobelet à usage unique!

Côté repas, forcément si on veut réduire sa "pollution" rien ne vaut la bonne gamelle qu'on apporte au bureau. On trouve tout plein d'idées de bento, salades et autres plats variés qu'on peut se préparer.

Dans l'idéal on les apporte dans des contenants en inox ou en verre (on évite le plastique évidemment). Mais il y a aussi de plus en plus d'endroits où on peut acheter à manger en repartant avec un contenant en verre consigné (ex. à Bordeaux Le Garde Manger, lieux partenaires des boites consignées Boxeaty) ou encore des lieux où l'on peut apporter son contenant (ex. certains Biocoop, et normalement partout depuis la loi AGEC (cf. mon article sur le sujet).

Le top étant de manger plutôt végétarien, en tout cas limiter les produits d'origine animale. Là encore, cf. le bilan carbone réalisé par chacun: le deuxième gros "bloc" après le transport, c'est l'alimentation. Et manger moins de viande c'est à la fois bon pour la planète, mais surtout bon pour la santé!

Les bons réflexes côté "pro"

Une fois qu'on a pris une bonne pause café et qu'on a bien mangé, il est peut être temps de travailler, non? 😀

On commence par limiter au maximum ses impressions papier. Si c'est indispensable on imprime en noir et blanc et recto/verso, on réutilise le papier qui n'est imprimé qu'au verso, on recycle le papier etc.

Quand on envoie ses mails on limite le nombre de destinataires au strict nécessaire. On ne répond " à tous" que si c'est vraiment indispensable. On limite aussi la taille de ses pièces jointes, et si elles sont trop volumineuses on opte pour des liens de téléchargements. On pense aussi régulièrement à supprimer tous ses mails inutiles.

Quand on quitte son bureau, on éteint tout : ses lampes, son PC, les écrans etc. L'idéal étant d'avoir une multiprise où tout est branché, comme cela, on débranche tout d'un coup.

Et puis, on se limite sur la climatisation et le chauffage. Il n'est pas inutile de se demander chaque jour: ai-je vraiment besoin d'allumer la clim? (ou le simple fait de laisser la fenêtre ouverte suffit?), ou bien ne puis-je pas juste mettre un gilet/ un pull et voir si je supporte...Sans mettre le chauffage à fond!

Bref, il n'y a rien de pire que les habitudes (surtout quand elles sont mauvaises pour la planète)... si on veut être écolo au bureau, il ne faut pas avoir peur de les questionner en permanence!

Et surtout il faut assumer pleinement cette attitude écolo au bureau. Cela interpelle d'une part, et peut donner envie à des collègues de s'y mettre. Soyons donc fiers et portons haut nos gourdes à fleurs et nos tasses à café!!  laugh

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Céline

Jeune quarantenaire et bordelaise depuis 15 ans maintenant, j'ai progressivement modifié mon mode de vie pour aller vers une sobriété plus heureuse! Ma devise est devenue "La vie ce n’est pas avoir et obtenir c’est être et devenir"! Je souhaite partager des astuces pour orienter sa consommation, changer ses habitudes et bien le vivre!
Voir le profil de Céline sur le portail Overblog

Commenter cet article